Message aux actionnaires

Je sais pouvoir compter sur l’ensemble des hommes et des femmes qui composent notre Groupe. Ils ont fait la preuve en 2020 d’un engagement et d’une résilience remarquables.

Les résultats de l’année 2020 font ressortir les bonnes performances de l’ensemble des secteurs d’activité du Groupe, dans un environnement particulièrement difficile en raison de la crise sanitaire qui touche l’ensemble de la planète.

Les activités de Bolloré Transport & Logistics se sont montrées particulièrement résistantes, avec un résultat opérationnel ajusté (EBITA) de 607 millions d’euros, en recul de 2 % à périmètre et change constants.

La bonne marche de la commission de transport, des terminaux portuaires et de la logistique pétrolière ont pratiquement permis de compenser l’impact attendu de la fin de la concession du terminal de Douala au Cameroun fin 2019 et le ralentissement de la logistique en Afrique.

Le résultat du secteur Communication, c’est-à-dire des activités de Vivendi, a progressé de 4 %, à 1 627 millions d’euros.

Cette performance a été obtenue grâce aux résultats d’Universal Music Group (+ 18 %) et de Groupe Canal+ (+ 27 %).

Enfin, les résultats du secteur Stockage d’électricité et systèmes s’améliorent nettement, à – 102 millions d’euros en 2020, en amélioration de 332 millions par rapport à l’année 2019 qui intégrait d’importantes dépréciations exceptionnelles dans le cadre du redéploiement stratégique dans les batteries et les bus.

Au total, l’EBITA du Groupe s’est établi à 2 043 millions d’euros, en progression de 23 % alors que le chiffre d’affaires, à 24 109 millions d’euros, a reculé de 3 % à périmètre et change constants. Le résultat net est de 1 563 millions d’euros, en hausse de 11 %, et le résultat net part du Groupe, qui atteint 426 millions d’euros, progresse de 79 %. Ce résultat n’intègre pas la plus-value de cession de 10 % du capital d’Universal Music Group (UMG) en mars 2020 à un consortium mené par Tencent, sur la base d’une valeur d’entreprise de 30 milliards d’euros pour 100 % du capital d’UMG.

Par ailleurs, Bolloré a poursuivi la réduction de son endettement net, ramené (hors endettement de Vivendi) à 4,2 milliards d’euros fin 2020, tandis que l’endettement de Vivendi, qui avait atteint près de 5 milliards d’euros fin 2020, a diminué sensiblement au début de l’année 2021 avec la cession de 10 % supplémentaires d’UMG pour 2,8 milliards d’euros.

En conséquence, le consortium mené par Tencent détient aujourd’hui 20 % d’UMG. La finalisation de cette opération permet désormais à Vivendi d’envisager la distribution aux actionnaires de 60 % du capital d’UMG. L’Assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Vivendi du 29 mars 2021 ayant approuvé à 99,98 % la modification des statuts permettant la possibilité de procéder à une distribution en nature, Vivendi va poursuivre ce projet, avec l’objectif d’une distribution avant fin 2021.

Dans le contexte de la poursuite de la crise liée à l’épidémie de Covid-19, le Groupe va continuer en 2021 à investir dans ses différents métiers tout en faisant preuve d’une grande prudence. Je sais, dans cet environnement difficile, pouvoir compter sur l’ensemble des hommes et des femmes qui composent notre Groupe. Ils ont fait la preuve en 2020 d’un engagement et d’une résilience remarquables. Je les en remercie.

Cyrille Bolloré
Président-directeur général